Ecole citoyenne

Notre Ă©cole citoyenneđŸ‘šâ€âš–ïž

Quelques grands principes

  • Construire la Loi ensemble

Le but de ce projet est d’augmenter le plaisir d’ĂȘtre ensemble et les rĂ©sultats scolaires grĂące Ă  la diminution de la violence et des actes de destruction.

A partir de septembre, chaque classe rĂ©alisera un mini-forum pour Ă©tablir les points importants pour vivre ensemble. Tous les points donnĂ©s par chaque classe seront rassemblĂ©s. Les Ă©lĂ©ments repris par toutes les classes seront retenus pour former la Loi qui sera prĂ©sentĂ©e Ă  toute l’école. Cette Loi est affichĂ©e dans toute l’école et chacun s’engage Ă  la respecter. 

Mais construire la Loi ensemble n’est pas tout, il s’agit ensuite de la gĂ©rer ensemble! 

  • GĂ©rer la Loi ensemble

Ce projet implique que, aprĂšs avoir Ă©laborĂ© les rĂšgles de vivre ensemble, les Ă©lĂšves et les adultes de l’école les gĂšrent conjointement Ă  travers un organe appelĂ© le Conseil de CitoyennetĂ©. Ils se rĂ©unissent toutes les semaines avec la direction pour gĂ©rer les problĂšmes de respect dans l’école, mais aussi d’encourager les initiatives citoyennes les plus variĂ©es.

Le conseil de citoyennetĂ© est un espace de discussion et d’Ă©change. De la sorte, il permet d’impliquer les Ă©lĂšves Ă  diffĂ©rents niveaux :

    • face Ă  chaque incivilitĂ©, l’idĂ©e poursuivie est de la transformer en quelque chose de positif pour la vie de l’Ă©cole. Un Ă©lĂšve qui s’est disputĂ© par exemple aura pour rĂ©paration d’organiser un dĂźner de classe, un Ă©lĂšve qui a cassĂ© devra construire, etc.
    • une autre mission du conseil est d’encourager et de fĂ©liciter les actes citoyens, ce qui constitue Ă©galement un bon moyen d’impliquer les Ă©lĂšves dans l’Ă©cole.
  • Les montĂ©es de ceinture

Le jour du Forum, tous les nouveaux Ă©lĂšves reçoivent un porte-clĂ©s symbolisant leur «citoyenneté». A chaque conseil de classe, les professeurs proposent une liste d’Ă©lĂšves pour qu’ils «montent de ceinture» : blanche, jaune, verte, orange, marron, noire. On monte de ceinture lorsqu’on a respectĂ© la Loi, et que en plus on a «fait son boulot» en tant qu’Ă©lĂšve : avoir son matĂ©riel, remettre ses travaux, ĂȘtre lĂ , etc.

A chaque ceinture, les exigences sont plus dures et, pour monter ceinture noire, il faut un comportement irréprochable.

Les montĂ©es de ceinture symbolisent ainsi le fait que l’on devient citoyen petit Ă  petit, que cela s’apprend. Sur base des propositions du conseil de classe, le conseil de citoyennetĂ© accepte ou refuse les montĂ©es de ceinture.

Lorsque l’on monte de ceinture, on reçoit un nouveau porte-clĂ©s adaptĂ©s de la couleur adaptĂ©e Ă  son «niveau de citoyenneté».

Et, lorsqu’on est devenu ceinture noire, on peut participer librement au conseil de citoyennetĂ© : on peut prendre une part plus active dans la vie de l’Ă©cole.

Attention ! On peut monter de ceinture sans pour autant avoir de « bons résultats scolaires.

  • Les conseils de citoyennetĂ©


Il se rĂ©unit une fois par mois (ou parfois 2 si des sujets importants sont Ă  traiter) et est composĂ© de reprĂ©sentants d’élĂšves et de l’équipe Ă©ducative. Son rĂŽle : accueillir des nouveaux Ă©lĂšves, aider les Ă©lĂšves Ă  mener Ă  bien des projets, rĂ©gler des problĂšmes de non-respect de la LOI par des Ă©lĂšves.